Manish Arora, P-E 13

Par Karen Rouach     New York avait déjà rendu hommage à l'Inde à travers les collections Marchesa et Vera Wang. À Paris, c'est Manish Arora qui s'en est chargé ce matin dans la salle comble des Beaux Arts de Paris. Bon, on vous l'accorde, c'est tout sauf une surprise. Mais c'est un retour à ses racines qui fait du bien, après une saison dernière assez décevante où le créateur s'était engagé vers la voie périlleuse de la mode de rue…   Soupir de soulagement, d

lire le compte-rendu

Par Karen Rouach

 

 

New York avait déjà rendu hommage à l’Inde à travers les collections Marchesa et Vera Wang. À Paris, c’est Manish Arora qui s’en est chargé ce matin dans la salle comble des Beaux Arts de Paris. Bon, on vous l’accorde, c’est tout sauf une surprise. Mais c’est un retour à ses racines qui fait du bien, après une saison dernière assez décevante où le créateur s’était engagé vers la voie périlleuse de la mode de rue…

 

Soupir de soulagement, donc, dès le premier passage et le lancement de la musique traditionnelle indienne. L’Inde de Manish Arora n’est pas qu’un cocktail de couleurs criardes et de broderies aveuglantes. Ici, les ensembles s’affichent couleur pastel, finement brodés, impressionnant vu de près. Pas de références au passé mais une Inde moderne, malgré, certes, l’utilisation de costumes locaux. Proposés en superpositions, ils se fondent totalement dans une garde-robe actuelle et audacieuse. Un motif « tigre géométrique » revient presque à chaque passage, s’invitant même sur un sweat et un top on ne peut plus dans le vent.

 

Côté accessoires, que de collaborations : chaussures Giuseppe Zanotti Design, jeans Notify, bijoux de tradition indienne Amrapali. Petit bémol cependant sur les caleçons à sequins qui alourdissent la silhouette plus qu’autre chose. On retient également notre souffle à l’arrivée d’une mini robe en 3D un brin too much, et espère que rien de cela ne suivra… Re-soupir de soulagement : des ensembles noirs aux imprimés travaillés honorant définitivement l’Inde natale du styliste clôtureront le show.

 

 

Réduire le compte-rendu

les collections précédentes