Chloé, P-E 13

Par Karen Rouach     Alors que l'exposition Chloé Attitudes vient d'ouvrir ses portes au Palais de Tokyo, Claire Waight Keller présente sa troisième collection en tant que directrice artistique. Un stress de plus pour la timide créatrice, à l'heure où tout le monde a les yeux braqués sur les archives de la maison. Et pour cette collection anniversaire, justement, il semblerait qu'elle se soit plongée dedans.   Premier constat, le top cropped sera le it de la saison, l'

lire le compte-rendu

Par Karen Rouach

 

 

Alors que l’exposition Chloé Attitudes vient d’ouvrir ses portes au Palais de Tokyo, Claire Waight Keller présente sa troisième collection en tant que directrice artistique. Un stress de plus pour la timide créatrice, à l’heure où tout le monde a les yeux braqués sur les archives de la maison. Et pour cette collection anniversaire, justement, il semblerait qu’elle se soit plongée dedans.

 

Premier constat, le top cropped sera le it de la saison, l’été dernier lui ayant déjà largement ouvert la voie avec les brassières. La version Chloé se superpose à un top plus long en organza, comme pour flouter le nombril (le femme Chloé n’étant aux dernières nouvelles toujours pas grunge). Puis les volants s’invitent pour former l’asymétrie d’une robe ou la collerette d’un top. Asymétrie toujours, d’ailleurs, lorsque des fleurs en relief décorent délicatement un seul côté de pantalon. Les teintes sont poudrées, les matières précieuses, et les accessoires extrêmement attirants, comme toujours chez Chloé.

 

Gaby Aghion, qui a fondé la maison il y a 60 ans, sourit au premier rang. Certainement parce qu’elle a la conviction que la relève est bien assurée.

 

 

Réduire le compte-rendu

les collections précédentes