Hôtel Casadelmar, Porto Vecchio

Comment transformer un hôtel béton des années soixante-dix en merveille de design balnéaire ? La réponse appartient à Jean-Noël Marcellesi. Spécialiste de la réalisation de villas luxueuses pour les stars qui se sont entichées de l’île de Beauté, à l’image de Michel Sardou, l’entrepreneur a compris qu’il manquait à la Corse du sud un hôtel de prestige susceptible de rivaliser avec la célèbre Cala Rossa des Relais & Châteaux. Pour dessiner le Casadelmar, il a donné carte blanche à Jean-François Bodin, un maître de l’architecture qui a signé les lignes très contemporaines et harmonieuses du bâtiment tourné vers le golfe de Porto-Vecchio. Au bord de la route de Palombaggia, les pins parasols et les ifs dessinent des taches d’ombre bienvenues sur les formes élégantes du Casadelmar couvertes de Red Cedar. Pour habiller les vastes volumes intérieurs et les chambres qui ouvrent toutes sur la mer, la décoratrice a déniché des œuvres d’art inédites, associant des suspensions de Baccarat à des méridiennes griffées Frigerio, des voilages de Charles Joufre à des lampes de l’artiste japonaise Rae Yagura. Ajoutez à cela la cuisine de Davide Bisetto (ex Carpaccio au Royal Monceau) et vous comprendrez que le séjour au Casadelmar est une vraie parenthèse d’exception face à la Méditerranée.

 

 

 

format 300/*

sur le même thème

découvrez