Familles de mode

Les familles sont à la mode. Pour preuve, à l’heure où les valeurs de transmission et de savoir-faire reviennent sur le devant de la scène, on ne compte plus les campagnes de publicité mettant en scène mères et filles ou retrouvailles inter-générationnelles. Mais cette idée de famille ultra-créative, connectée et complice n’est pas une utopie : des lignées de mode, il en existe qui n’ont pas été créées de toutes pièces. Des Missoni et Versace en Italie aux Castelbajac, Mussard et Sieff en France, nous les avons rencontrés, avant leur rassemblement annuel pour les fêtes de fin d’année.

 

 

 

 

Les Missoni

 

La smala

 

 

En posant ensemble devant l’objectif de Juergen Teller, les Missoni imposent la famille comme image de l’entreprise. Confidences d’Angela, la chef.

 

Par Daphné Hézard

 

 

Photo : campagne publicitaire Missoni printemps-été 2012. Margherita, Angela et Teresa Missoni, avec Pedro Almodovar.

 

 

Que signifie la famille pour vous ?

Angela Missoni : “Pour moi, c’est une grande chaîne d’amour composée de mes parents, mes trois enfants, mon compagnon Bruno, mes frères, et puis aussi mon ex-mari et sa famille, mes beaux-enfants, mes nièces et neveux. Mais aussi mes amis, les gens qui travaillent avec moi et ainsi de suite… C’est une façon de regarder le monde.”

 

Comment décririez-vous la vôtre ?

“C’est la chose la plus importante que je possède. C’est mon éducation. Ma croyance. Ma façon de vivre. Sans elle, la vie n’a pas de sens. La famille, c’est une façon de voir les choses, une façon d’aimer, un principe que je ne remettrai jamais en question.”

 

Pourquoi avoir choisi de mettre en avant la famille dans vos campagnes ?

“Pour montrer que Missoni n’est pas un projet marketing, nos produits sont fabriqués depuis trois générations par de vraies personnes. Nous portons toute notre attention à ce que nous faisons. Toutes les générations peuvent se reconnaître dans notre façon d’être, de vivre.”

 

Vous nous décrivez votre dîner de Noël ?

“C’est toujours le même ! On commence par un aperitivo avec un saumon breton spécial, des frittatine suisses, puis une dinde, des vol-au-vent fourrés de finanziera (un mélange de viande et champignons) et un panettone avec une crème de mascarpone.”

 

Où se trouve votre maison familiale ?

“À Sumirago. Vivre à la campagne fait partie du mode de vie Missoni. Nous avons besoin de rester connectés à la nature, de regarder les saisons changer les couleurs des paysages du nord de l’Italie…”

 

Margherita et Rosita Missoni dans la campagne printemps-été 2011

 

Page : 1 2 3 4 5 6
format 300/*

sur le même thème

découvrez