Fashion Découverte : Ostwald Helgason

Ostwald HelgasonOstwald Helgason, c’est le nouveau duo qui monte : d’un côté, l’allemande Susanne Ostwald, de l’autre, l’islandais Ingvar Helgason. Ensemble, ils imaginent une mode rafraichissante, qui inonde déjà les portants d’Opening Ceremony…

 

Par

 

 

Comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ?

Nous étions tous les deux en stage chez Marjan Pejoski à Londres.

 

Que faisiez-vous avant de lancer votre ligne ensemble ?

Susanne : Je suis allemande, j’ai étudié la mode à Burg Giebichenstein, l’université d’Art et design de Halle.

Ingvar : Je suis islandais, j’ai appris la mode dans une école de Copenhagen, suivi de quelques années à la St Martins School à London.

 

Quand avez-vous commencé la marque Ostwald Helgason ?

Ce fut une évidence quand nous nous sommes rencontrés chez Marjan Pejoski… Nous avons appris tellement là-bas, et notre passion pour la mode était qu’en sortant cela nous semblait comme une suite naturelle.

 

 

Comment s’organise votre duo ?

Susanne s’occupe du design et des imprimés, alors qu’Ingvar s’intéresse davantage à la silhouette. Mais au final, cela reste un vrai travail d’équipe.

 

Comment trouvez-vous de nouvelles inspirations ?

Ça peut être le personnage d’un livre, une peinture ou un film. Par exemple, pour l’automne-hiver 2012/13,  nous avons pris La Course Vers le Pôle Sud comme influence majeure, et les voyages de Scott et Amundsen.

 

De quoi parle votre collection pour l’été 2013 ?

Pour le printemps-été 2013, nous nous sommes intéressés à la philanthrope des années 60 Frances Lasker Brody, après avoir vu une photo d’elle dans un magazine de mode datant d’aout 1967 ! Des brillantes peintures murales de Matisse aux formes cubiques de Picasso, cette saison est influencée par la collection d’art de cette femme, conservée quelque part dans la chaleur des collines de Los Angeles.

 

 

www.ostwaldhelgason.com

format 300/*

sur le même thème

découvrez