L’Officielle du mois : Andrea Dellal

Elle n’a rien à vendre. L’ex-top modèle n’a ni ligne ni contrat avec une marque, mais elle s’est donné une mission : faire découvrir sa ville d’origine, Rio de Janeiro.

 

Par Jenny Zouari

Photographie : Lucas Bori

 

 

Andrea, née de Magalhaes Vieira, quitte le Brésil, son pays natal, à l’âge de 18 ans. Elle part à Londres rendre visite à sa soeur aînée, y apprend l’anglais et se lance dans le mannequinat. Son charme exotique et ses yeux sombres – produit d’un mélange typi­quement brésilien composé d’ancêtres portu­gais, indiens, français et africains – lui valent le surnom de “Rio” et font d’elle l’égérie des plus grands couturiers : Valentino, Thierry Mugler et Jean Paul Gaultier. “J’ai participé au premier défilé de Gaultier, se souvient-elle. C’était une expérience incroyable, abso­lument fantastique.”À 21 ans, elle rencontre Guy Dellal, un magnat de l’immobilier britannique, et bientôt elle remplace les podiums de Paris, Londres et Milan par une vie de mère au foyer au Cap, en Afrique du Sud, où naissent ses deux premiers enfants, Charlotte, la créa­trice du très désirable label de chaussures londonien Charlotte Olympia, et Alexander.

Après un bref passage à Londres où naît Alice, aujourd’hui égérie punk de la maison Chanel, la famille tout entière suit Guy à Paris où naît le petit dernier, Max. “Nous vivions dans le 5e arrondissement, près du Jardin des Plantes, et mes enfants allaient à l’École Active Bilingue près du parc Monceau, dit-elle. C’était toute une histoire pour les emmener à l’école, parce qu’il y avait toujours des manifestations devant l’Assem­blée Nationale qui provoquaient des embou­teillages géants. Un problème typiquement français !

Le couple est maintenant de retour à Londres, dans le quartier de Holland Park, mais le charme unique de Rio – ses plages de sable fin, sa jungle urbaine et son été perpé­tuel – conserve ses attraits pour Andrea, qui y retourne plusieurs fois par an.

 

 

 Album de famille : Andrea, ses enfants Charlotte, Alexander, Alice et Max

 

Page : 1 2 3
format 300/*

sur le même thème

découvrez