Comment réinterpréter la tendance oiseau ?

Corbeau, cygne, paon, hibou… Les oiseaux influencent les maquillages des défilés de l’automne-hiver, un jeu d’ombres à paupières et de fards en rapport avec des battements d’ailes, des plumages, des regards… Théâtral et parfois troublant, le volatile s’exprime ! Mais comment le réinterpréter dans la vie de tous les jours ? Quatre make-up artists vous disent tout…

 

Par

 

 

Le cygne

Chez Fendi, le blanc donne de la lumière, étiré de la paupière supérieure à la tempe, comme des plumes blanches. Pureté absolue et céleste… Chez Vaccarello ou Jean Paul Gaultier, le cygne est noir, un “black swan” pour un univers dark et sexy… Le cygne, symbole d’amour et de fidélité. Bienvenue au paradis !

Défilé Fendi

 

L’avis de Claire Blavet, make-up artist Chanel :

“Le travail de l’œil de ce maquillage étant graphique, on va faire en sorte de l’estomper en le fondant dans un maquillage nude ton sur ton. En effet, le rendu final doit être pur et aussi léger et délicat qu’un battement d’aile de cygne… Commencez par travailler votre teint en finesse et poudrez à discrétion. Le coiffage du sourcil doit être parfait et peut être étiré vers la tempe. Gardez votre paupière mobile nue, en laissant juste apparaître la brillance naturelle de votre base puis appliquez un fard sec blanc cassé, beige ou légèrement rosé, afin d’avoir un rendu moins présent que le blanc. Déposez votre fard à l’angle externe de la paupière mobile et dégradez-le vers la paupière fixe en l’étirant vers la pointe externe du sourcil. N’hésitez pas à rapporter du fard sec sur la partie de la paupière fixe déjà travaillée, pour donner de l’intensité et de la matière. Ne dépassez pas franchement le sourcil, mais, avec le tranchant de votre pinceau, faites de petits mouvements secs d’étirement afin de donner un aspect fuselé. Finissez par un trait d’eye-liner noir, en le faisant légèrement dépasser de l’angle externe de votre œil, puis du mascara noir pour créer une belle opposition clair/obscur. La bouche restera naturelle, juste glossée, pour garder toute sa transparence.”

 Fard à paupières mono “Pearl White N°01”, Burberry, 25 €. Poudre illuminatrice iridescente Lumière d’Artifices Beiges, Chanel, 56 €. Brillant pour paupières “Ultra 800”, Calvin Klein chez Marionnaud, 18 €.

 

Page : 1 2 3 4 5
format 300/*

sur le même thème

découvrez