Faut-il passer aux minitalons ?

Lors de la dernière fashion week, les habituées des premiers rangs annonçaient déjà la couleur. Ou plutôt, le talon. Et le verdict est tombé : après des années de dictature des 10 centimètres minimum, les kitten heels (moins de 5 cm) vont bel et bien finir par convaincre les fashionistas, n’en déplaise aux plus petites.

 

Par

 

 

Alexa ChungImpensable il n’y a encore pas si longtemps

 

En théorie, l’appellation « kitten heels » a toujours été utilisée pour désigner une longueur de talon n’excédant pas 5 centimètres. Version 2012, la définition s’actualise en autorisant jusqu’à 6,5 cm. Alors certes, pour celles dont la confiance en elles se veut proportionnelle au nombre de centimètres de talon, ce n’est pas une tendance cadeau…

Pourtant, Alexa Chung, exemple en matière de style, en porte très souvent et le vit plutôt bien. La preuve lors de sa soirée de nouvelle égérie Maje au Ritz, où elle a chaussé une paire de Louboutin à talons microscopiques, façon Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s. En ville, elle récidive et s’affiche fièrement perchée sur 3 petits centimètres tout en restant fidèle à son célèbre look preppy. Amenées comme ceci (portées avec du court et non une jupe mi-longue), on revient vite sur la promesse intérieure que l’on s’était faite il y a quelques saisons : « moi vivante, je ne porterai jamais moins de 8 centimètres ! »

 

 

Page : 1 2
format 300/*

sur le même thème

découvrez