Les visages de la fashion week:
Jamie Bochert

LANVIN

 

Après avoir décrypté le phénomène Aymeline Valade, nous nous tournons vers les Etats-Unis pour zoomer sur un autre visage atypique: Jamie Bochert. Mode, musique, mec, voici son profil…

 

par 

 

- Nationalité: Américaine

- Alter ego: Francis Wolf (son nom de scène)

- Son idole: Patti Smith

- Côté cœur: Mariée à l’acteur Michael Pitt

- L’info en trop: Il n’y en a pas, elle est ultra-discrète!

 

Pitt & Bochert

 

Comme sa collègue Aymeline Valade, Jamie Bochert ne rentre pas dans le moule du mannequin « typique ». Plus âgée et plus tatouée, ses traits évoquent des airs de Marylin Manson et de Patti Smith. Bochert s’exclame sur ceci: « Les gens aiment faire des comparaisons, mais au bout du compte nous sommes tous des individus, chacun ayant quelque chose de spécial et d’unique. » Mais alors qu’est-ce-qui explique le coup de cœur de certains créateurs pour cette silhouette androgyne qui se fait de plus en plus rare sur les podiums?

Née en 1983 dans le New Jersey, la jeune Américaine passe son adolescence entre musique et cours de danse. Elle part d’ailleurs s’installer à Los Angeles pour tenter sa chance, mais son corps trop grand et trop osseux n’intéresse pas les chorégraphes… Travaillant comme serveuse pour arrondir ses fins de mois, elle est vite repérée par un chasseur de tête qui pari sur son physique gothique et lui propose de faire du mannequinat.

Elle ne tarde pas à séduire les créateurs, dont Ann Demeulemeester, qui lui propose de défiler dans son show de prêt-à-porter pour sa collection automne-hiver 2002. Et l’effet domino débute… Diane von Furstenberg, Jean Paul Gaultier, Givenchy, et bien d’autres suivront. Cette liane sauvage attire aussi le regard des plus grands photographes tels que Terry Richardson et David LaChapelle.

Cependant, le mannequin se lasse vite du monde agité de la mode et se retire en 2004 afin de se consacrer à sa plus grande passion, la musique. Avec son fiancé Michael Pitt (qui est devenu son mari depuis) elle compose des morceaux électro-rock. Mais en 2008, Jamie fait son comeback en signant avec les agences Women Management à New York et Elite à Paris. Marc Jacobs succombe à ce charme dark et lui propose d’ouvrir son défilé pour la collection printemps-été 2009. Cette demande ouvrira bien d’autres portes pour ce mannequin discret et alternatif…

Les maisons s’intéressent à elle et la veulent dans leurs campagnes: Gucci automne-hiver 2009, Marc Jacobs printemps-été 2010, Lanvin printemps-été 2010, et plus récemment, Jimmy Choo printemps-été 2012 et Diesel automne-hiver 2012. Côté podium, Jamie a défilé pour neuf maisons lors des dernières fashion weeks (collections printemps-été 2013), dont Chanel, Balenciaga, Louis Vuitton et Viktor&Rolf. Voici tous ses looks !

 

Marc Jacobs,printemps-t 2013

format 300/*

sur le même thème

découvrez