Granada : un sac Loewe en son jardin

Prononcez le nom « Loewe » en Espagne et vous aurez aussitôt la sensation d’avoir évoqué un trésor culturel, une référence historique, un joyau du patrimoine et du luxe ibérique. Pas étonnant donc que la marque d’accessoires et de mode espagnole s’attache à cultiver ce ‘petit plus’ culturel qui fait -en tout- une grande différence.

 

L’un des patios de l’Alhambra de Grenade

 

A l’origine, ce n’était cependant pas gagné. Fondée en effet à Madrid par Heinrich Loewe Rossberg, un émigré juif d’origine allemande en 1846, la griffe artisanale n’obtient son titre de maroquinier fournisseur de la très catholique maison royale d’Espagne que 50 ans plus tard, en 1905. Dès les années 40, la marque se diversifie vers la production d’accessoires tels que foulards, parapluies ou bijoux fantaisie. En 1965, la ligne de prêt-à-porter féminin Loewe voit le jour, suivie de peu par la ligne masculine.

 

Grenade, vue de l’Alhambra

 

Depuis les années 50, l’entreprise se démarque également en supportant diverses activités culturelles. Des initiatives officialisées sous la bannière de la Fondation Loewe, créée en 1988 par Enrique Loewe Lynch, arrière petit-fils du fondateur. Cette fondation se tourne régulièrement vers des activités liées à l’éducation, la musique, la poésie, le design et plus récemment la danse. Ainsi, partenaire du festival de musique et de danse de Grenade, Loewe en profitait fin juin dernier, pour lancer officiellement sa nouvelle ligne de sacs ‘Granada’, dans le cadre idyllique de l’Alhambra. Le monument d’Espagne le plus visité à juste titre, car sans doute le plus paradisiaque.

 

Granada, le nouveau sac paradisiaque de Loewe

 

Au programme de ce lancement : cocktail et dîner dans le patio du monastère de San Francisco de L’Alhambra, devenu Parador de Turismo de San Francisco -à deux pas de la tombe originelle d’Isabelle la Catholique et de son époux Ferdinand. Et soirée dans le théâtre de verdure de la Generalife de l’Alhambra avec une représentation du Ballet de l’Opéra de Bavière (Munich). Des émotions sensibles à l’unisson des splendeurs du lieu, mais également d’un sac à main aussi sensuel que l’atmosphère générale du site. Un objet mode inspiré à l’anglais Stuart Vevers, directeur artistique de la marque, par l’architecture locale, les riches décors arabo-andalous des palais et des jardins de Grenade, la géométrie des carrelages, l’ornementation des plafonds et des divines fontaines de l’Alhambra. Un sac bientôt culte, mais déjà culturel, qui annonce également l’inspiration de la pré collection d’automne Loewe.

 

Le sac Granada est proposé en veau doublé de cuir napa, en 2 tailles et 9 couleurs. A partir de 1600 €. www.loewe.com

 

 Alejandra de Borbon, directrice des relations publiques de la marque à Madrid et Stuart Vevers, directeur artistique de Loewe

format 300/*

sur le même thème

découvrez