Personal stylist : l’été de tous les faux pas

Si l’on conçoit bien volontiers que pour certaines, la hausse des températures estivales est davantage synonyme de farniente et de détente que de considération fashion, notre tolérance « faux-pas » a des limites !

 

Par

 

Grace Gummer, Miss Camping

 

 

Dans la famille Gummer-Streep, nous demandons la fille ! Non, pas Mamie, mais Grace, sa soeur, elle aussi actrice, et qui, tradition oblige, s’est soumise à la terrible épreuve du red carpet ! Résultat ? Perplexe… Car si la LBD (little black dress) est un bon classique pour une avant-première, et la veste en denim témoigne d’une désinvolture assez rafraîchissante, le choix est ici assez gênant. La robe ajourée manque de tenue, les sandales noires alourdissent des jambes qui n’en ont pas besoin et la veste mérite de loin des manches retroussées au 3/4 ! Pour une sortie réussie, nous aurions opté pour une robe asymétrique façon Helmut Lang ou ajourée de dentelle Nina Ricci, au potentiel couture. Quand à la question des chaussures, autant choisir une paire de sandales à talons dont la simplicité force le chic.

 

 Robe Helmut Lang, 160 €. Sandales Costume National, 388 €. Robe Nina Ricci, 3 490 €.

 

Page : 1 2 3
format 300/*

sur le même thème

découvrez