La queue de cheval est-elle has been ?

La queue de cheval, on la porte depuis nos plus jeunes années. Intemporelle, elle a rythmé notre enfance, notre adolescence et continue d’allonger notre port de tête à l’âge adulte… Pratique, mais un peu trop basique, est-elle toujours sexy ? Démonstration en 25 coiffures.

 

Par

 

 

Pour les filles, la queue de cheval, on dit oui, parce que c’est idéal quand on fait du sport mais, aujourd’hui, on l’agrémente d’un max d’accessoirisation pour l’attacher : soit une mèche de cheveux dissimulera l’élastique en tournant autour, soit du métal ou toute autre création pour booster cette coiffure facile. Pour les hommes, la ponytail doit être haute — elle est apparemment un objet de fantasme ! Leur verdict ? Très sexy !

 

 


franck-provost-bumble-and-bumble-loreal

Isabeli Fontana, Estelle Lefébure et Irina Sheyk par Franck Provost

L’avis de Fabien Provost, directeur artistique Franck Provost :

 

 

« La queue de cheval est, pour moi, la coiffure intemporelle par excellence.

Simple à réaliser, elle est élégante et met en valeur le port de tête des femmes. Cependant, aujourd’hui, on ne se contente pas de tirer les cheveux en les attachant avec un vulgaire élastique. La queue de cheval doit se sophistiquer… Dans un premier temps, on travaille le cheveu en réalisant un brushing souple, en reprenant les longueurs et pointes au fer à boucler ou en travaillant la matière pour un effet faussement négligé, rock, en crêpant quelques mèches. Ensuite, on crêpe en racine pour apporter un volume et adoucir le visage. Puis on ramasse les cheveux en queue de cheval plutôt haute et on n’oublie pas de cacher l’élastique avec une mèche qu’on enroule autour de celui-ci et qu’on fixe avec une épingle. En finition, on vaporise un voile de laque pour fixer en gardant le mouvement. De jour comme de nuit, en toute occasion, la queue de cheval a toujours sa place… Egalement, très sophistiquée et plus difficile à réaliser seule, la version à la fois très chic, sobre, très élégante et très pure : la queue de cheval tirée qui met à nu le visage et qui ne souffre aucun frisottis et aucun à peu près : il suffit de lisses les cheveux aux plaques, d’appliquer une noisette de sérum pour dompter les frisottis et, en finition, du spray pour apporter une brillance extrême sur les longueurs. »

 

 

Franck Provost, Bumble and Bumble chez Sephora, L'Oréal Professionnel

Laque Flexible, Styling, Confidence Professionnelle, Franck Provost, 13,50 €. Baume coiffant thermo-actif Straight Blow Dry, Bumble and Bumble chez Sephora, 35,50 €. Spray-cire texturisant Sprax Delight, London Addixion, L’Oréal Professionnel, 16 €. Styler Gold Max, GHD, 189 €.

 

 

 

format 300/*

sur le même thème

découvrez