Le Londres des fashionweekers

Après New York, la tribu mode enchaîne avec la fashion week londonienne, à l’affût des créateurs les plus audacieux et décalés. L’occasion de retrouver ses adresses favorites, typiques du chic et du charme anglais. Suivez le guide…


Par

 

 

Les restaurants


1. The Ivy : Situé à quelques rues de la Somerset House, le QG de la fashion week, ce restaurant quasi-centenaire a été élu « table la plus exclusive de la ville ». On y va pour déguster un repas gastronomique à côté de Jude Law ou Kate Hudson… Eh oui, rien que ça.
1-5 West Street. www.the-ivy.co.uk

 

2. The Wolseley : Une halte rituelle pendant la fashion week. Épuisées après une rude journée de défilés, les rédactrices descendues du May Fair Hotel voisin vont dîner au Wolseley, où elles se mêlent à la crème des acteurs et réalisateurs anglais. Un service chic, une cuisine idoine inspirée des maîtres français. Et, surtout, chose que certains disent rare à Londres, c’est bon !
160 Piccadilly. www.thewolseley.com

 

3. Nobu : Doit-on encore présenter le restaurant de Robert de Niro ? Les célébrités, les journalistes, les critiques…, tout le monde est au Nobu. Parfait pour se rassasier sans perdre une miette de ce dont on parlera demain… Évidemment, en période de défilés, les attachés de presse y jouent des coudes.
Metropolitan Hotel, 19 Old Park Lane. www.noburestaurants.com

 

Les déjeuners


4. Bill’s Café : Pause obligatoire au Bill’s Café ! Des produits faits maison, de délicieuses boissons et des petites douceurs… Un endroit coloré où se retrouvent les fashionistas qui ont un peu de temps entre les présentations pour un déjeuner bio. On se croirait presque à la campagne, mais en talons hauts.
28 St Martin’s Courtyard off Long Acre, Covent Garden. www.billsproducestore.co.uk

 

5. Cafe Emm : Cantine typically english et prix très abordables. Et vu que dans la mode, on « adooooore le local », il est pris d’assaut par les initiées pendant les défilés. Recommandés : le brie frit avec confiture d’airelles ou les fameuses saucisses/purée avec sauce aux oignons (« bangers & mash »). Une adresse idéale pour découvrir les spécialités british quand on n’a pas envie de s’enfermer dans un pub.
17 Frith Street, Soho. www.cafeemm.com
[http://www.cafeemm.com/]

 

6. Prêt à Manger : Les rédactrices ont tout de même leur lubie. Plus « sain » que le Burger King, elles ne jurent que par leur « Prêt », comme on l’appelle outre-Manche. Et on vous le confirme : rien de tel qu’un sandwich ou une collation bio lorsque l’on a un petit creux. Mais, même si la qualité des produits logotés « Prêt » n’est pas à discuter, on peut avouer que l’on trouve à peu de chose près la même chose dans nos rues parisiennes… Snobisme, vous dites ?
7-8 St Martin’s Place. www.pret.com

 

7. Wagamama : Incontournable japonais où l’on se retrouve sur des tables d’hôtes pour grignoter rapidement un amai udon (de grosses nouilles avec cubes de tofu sautés, légumes divers, crevettes saupoudrées d’arachides) ou des gyoza (raviolis) entre deux présentations. Et il y en a dans tous les quartiers !
www.wagamama.com


Les hôtels


8. The May Fair : S’il n’y avait qu’un hôtel à Londres pendant la fashion week, ce serait celui-là. C’est ici, dans le tristounet mais bien cravaté quartier de Mayfair, que les acheteurs, journalistes et même les mannequins posent leurs valises. Et avec un peu de chance, vous pourrez même tomber, au détour d’un couloir, sur le « hub » d’Erin O’Connor, un espace secret que l’ancien top a réservé pour que les mannequins se retrouvent entre elles.
Stratton Street, Mayfair. www.themayfairhotel.co.uk

 

9. St Martin’s Lane : À cinq minutes à pieds de la Somerset House, et donc pratique pour ne pas être en retard aux défilés qui se déroulent dans la cour de l’édifice. Et en plus d’avoir été décoré par Starck, il a le mérite d’héberger le Light Bar, où l’on peut siroter son cocktail en contemplant les photographies de Jean Baptiste Mondino qui ornent les murs. Comment ils appellent ça, déjà ?… Ah, oui, la « french touch ».
45 St Martin’s Lane, Covent Garden. www.stmartinslane.com

 

10. Claridge’s : Une institution à Londres. Audrey Hepburn et Cary Grant y ont séjourné, et il est aujourd’hui l’un des palaces préférés des créateurs de mode (Diane von Fürstenberg y a même décoré une suite). Les grandes, mais alors grandes rédactrices de mode, qui n’aiment pas forcément se mêler au commun des blogueurs, y descendent également. Bref, le chic du chic. Et même si on a déjà réservé au May Fair, rien ne nous empêche de passer par le Claridge’s pour l’afternoon tea…
49 Brook Street, Mayfair. www.claridges.co.uk

 

Sortir


11. Bungalow 8 : Une fois la nuit tombée, les mannequins, acteurs, chanteurs et socialites se pressent au Bungalow 8. Sûrement l’un des seuls clubs de Londres où l’on peut danser à deux pas de Sienna Miller (toujours la première sur le dancefloor) ou en compagnie d’Alexa Chung (qui passe de temps en temps derrière les platines).
45 St Martin’s Lane, Covent Garden. www.bungalow8london.com

 

12. Soho House : Ce club très sélect a été créé pour les personnalités du cinéma et les élites créatives alors, forcément, mieux vaut être accompagné par une « fashion papesse » pour intégrer ce cercle fermé. Mais on s’y essaie quand même, ne serait-ce que pour boire un verre sur la terrasse avec vue sur Soho.
40 Greek Street. www.sohohouselondon.com

 

13. Hakkasan : Le bar de ce restaurant asiatique chic est souvent pris d’assaut par le petit monde de la mode pour sa carte très originale de cocktails exotiques à base de saké, gingembre, lychee ou fruits de la passion servis en mode long drink, ce qui est rare !
8 Hanway Place. www.hakkasan.com

 

Shopping


Les rédactrices et autres acheteurs ne s’en cachent plus : en mauvais élèves, à l’heure où les petits créateurs défilent, on peut croiser tout ce beau monde dans les allées de Topshop ou dans les étages du Dover Street Market.

 

14. Topshop, 216 Oxford Street. www.topshop.com

 

15. Dover Street Market, 17-18 Dover Street. www.doverstreetmarket.com

 


format 300/*
Tags :

sur le même thème

découvrez