Le Pantruche

le Pantruche 1Chaque jour, le critique gastronomique, fondateur du magazine de L’Optimum et directeur éditorial des éditions Jalou Emmanuel Rubin vous fait découvrir une de ses tables préférées. Aujourd’hui, Le Pantruche, toujours au top.

 

Nichée dans les coulisses de Pigalle, ultime révélation du réveil bistrotier parisien, cette charmante dégaine de troquet prodigue, depuis six mois, la belle énergie de très jubilatoires nourritures toutes en percussion, à mi-pente de la gouaille et du bon genre. Ainsi le tartare d’huîtres en velouté de laitue où l’iode se fait soudain végétale, ce filet de lieu en croûte de châtaignes d’un rustique qui parlerait pointu et cet épatant soufflé enivré au Grand Marnier, désuet dessert sortant de l’oubli sur son cumulus de gourmandise.  Bref, au prétexte d’une décontraction de rond de serviette, la révélation d’une table haute perchée.

 

 

le-pantruche-bistrot

 

Un plat : Pavé de cabillaud tandoori, embeurrée de choux vert au citron confit

Un vin : Saint-véran domaine de la Greffière

Une table : Côté banquette.

La note, SVP ! Formule à 19 € (déj). Menu à 32 €.

Où et quand ? 3, rue  Victor Massé, Paris 9ème. Tél. : 01.48.78.55.60. Fermé samedi et dimanche.

 

format 300/*

sur le même thème

découvrez