Le “New” Old Cataract

Nefertiti peut se retourner dans sa tombe. Demain, jeudi 15 septembre, l’un des palaces les plus mythiques au monde rouvre après trois ans de travaux. L’Old Cataract, adresse légendaire exploitée par le groupe hôtelier Accor sous l’enseigne Sofitel Legend, située à Assouan, en Egypte, sur les berges du Nil, et posée face à l’île Eléphantine sur un plateau de granit rose.

Façade victorienne, sol de marbre poli, la vénérable bâtisse (érigée par Thomas Cook lui même en 1899) a été reliftée luxueusement par la décoratrice Sybille de Margerie qui vient de terminer le chantier du Mandarin Oriental à Paris. C’est elle aussi qui a restauré les intérieurs du Palais Jamaï à Fez. Elle s’est attaquée cette fois à un véritable monument vieillissant.

C’est ici que Agatha Christie situa et écrivit l’intrigue de Mort sur le Nil, la terrasse porte le nom de Winston Churchill qui aimait venir fumer son cigare, François Mitterrand vénérant le lieu y passera quelques jours avant sa mort. Bref, l’endroit ne manque pas de récits flattant l’imaginaire. Une page se tourne : spa dernier cri, jardin des 1001 nuits, déco contemporaine dans les chambres, service très haut de gamme, ainsi métamorphosé l’hôtel rejoint notre époque. Sans perdre sa noble âme ? Réponse dans un prochain numéro de l’Officiel Voyage. En attendant, voici les premières images.

Ad’O

 

 

 

 

 

 

format 300/*

sur le même thème

découvrez