Au Louis XV avec Alain Ducasse

Bruits de palais… C’est Alain Ducasse qui sera chargé de régaler les invités du mariage du prince Albert et de Mademoiselle Wittstock, le 2 juillet prochain à Monaco.

De passage en principauté ce week-end, voici quelques confidences recueillies auprès du chef étoilé :

- Une équipe de 350 personnes en cuisine et en salle pour 500 invités.

- Une haute cuisine méditerranéenne dans sa plus grande simplicité.

- Un repas un peu osé, simple et éthique.

- De la local food de saison.

- Des légumes en provenance du potager du Rocagel (la propriété secrète du Prince au Mont Agel qu’Alain Ducasse a investi pour faire pousser la totalité des légumes servis).

- Le premier vin servi viendra d’Afrique du Sud, le pays de la future princesse.

- Pas de foie gras (au grand bonheur de Charlene).

- Tous les invités seront logés à l’Hôtel de Paris ou à l’Hermitage et recevront le prochain livre du chef, « J’aime Monaco ».

- Les gamberoni (de grosses crevettes) seront originaires de la Riviera italienne.

- Du poisson de pêche durable sera servi.

- Un très joli brunch est prévu au palais le lendemain.

- Une fleur emblématique d’Afrique du Sud sera vraisemblablement sur la pièce montée.

- Mireille Mathieu ne viendra pas chanter…

 

Et comme tout ça donne faim, et que je ne ferai pas partie des convives du mariage princier, je suis allé tester la carte du Louis XV, le restaurant qui l’a rendu célèbre et qui fait briller ses trois étoiles depuis 1990.

C’était beau, c’était bon, il faisait doux, les serveurs étaient aux petits soins, les légumes venaient de l’arrière-pays…

 

Daphné Hézard

 

 

 

 

 

(photo d’Alain Ducasse et Daphné : Philippe Fitte)


format 300/*

sur le même thème

découvrez